Nature & Climat

Végétaliser la ville pour la rafraîchir et la protéger

Les experts sont unanimes : des villes comme Marseille subiront des épisodes de canicules de plus en plus fréquents et plus longs. Ces records de chaleurs seront accompagnés de phénomènes météo plus violents. Notre ville bétonnée n’est pas prête pour affronter de telles hausses de température et des inondations aggravées.

Il est temps de sortir Marseille du tout béton en végétalisant les places, les rues et les toits et en créant 70 nouveaux parcs et jardins, dont des forêts urbaines d’espèces locales, véritables îlots de fraîcheur en été. Il ne s’agit pas juste de planter des arbres, mais de créer un environnement immédiat végétal pour rafraîchir les Marseillais.es et les aider à mieux respirer. Un corridor de biodiversité traversera notre ville du Nord au Sud, en lien avec nos cours d’eau (Huveaune, Aygalades, Jarret). Nous créerons aussi des espaces de vie adaptés aux animaux domestiques (parcs canins, terrains clos pour chats) et non domestiques (oiseaux, abeilles…). Nous préserverons tous les espaces naturels, forestiers et agricoles du territoire : le Parc des Calanques, le littoral et toutes les terres agricoles menacées par l’urbanisation.